Chcemy, aby każde dziecko w Polsce miało wygodny i bezpłatny dostęp do lektur szkolnych - zróbmy to razem! Wspieraj Wolne Lektury stałą wpłatą

Dorzucam się!
Tym razem nie pomogę
Pracuj dla Wolnych Lektur

Pracuj dla Wolnych Lektur! Szukamy fundraiserek i fundraiserów >>>

x
Thrène XV → ← Thrène XIII

Spis treści

      Jan KochanowskiThrènesThrène XIVtłum. Wacław Gasztowtt

      Orphée, indique-moi cette porte de fer,
      Par où tu sus jadis pénétrer dans l'enfer.
      Si ce chemin pouvait me conduire vers elle,
      Si je passais aussi cette onde sur laquelle
      L'inflexible nocher emporte au loin les morts,
      Vers les bois de cyprès qui noircissent ses bords!
      Ne m'abandonne pas, ma lyre harmonieuse,
      Viens avec moi: franchis l'enceinte ténébreuse
      Du rigoureux Pluton; s'il dédaigne mes pleurs,
      Tu sauras l'attendrir en chantant mes douleurs;
      Si bien qu'il me rendra ma fillette chérie
      Et chassera le deuil de mon âme assombrie.
      Il la retrouvera: nous sommes tous à lui;
      Mais ce fruit n'est pas mûr: son heure n'a pas lui.
      Il faudrait que le cœur de ce Dieu fût de pierre
      Pour ne point se laisser fléchir à ma prière,
      N'est-ce pas? Ou sinon, ayant fait le chemin,
      Restons-y; que la mort termine mon chagrin.
      Zamknij
      Proszę czekać…
      x