Oferta dla Przyjaciół Wolnych Lektur... Ankieta czytelników Wolnych Lektur

Wypełnij ankietę i pomóż nam rozwijać Wolne Lektury. Zajmie Ci to kilka minut, a nam pomoże stworzyć bibliotekę, która odpowiada na potrzeby naszych Czytelników i Czytelniczek.

x
la mort → ← a la campagne

Spis treści

      Józef Czechowiczdzień jak codzieńune ruelle[1]tłum. M. S.

      przekłady na język świata

      tłumaczyła M. S.

      une petite parcelle en pierre de l'univers
      une ruelle en fleurs comme une jeune fille
      sûrement nul n'aura envie
      d'y heurter avec le bruit d'une auto
      oui
      ce n'est qu'ailleurs qu'éclate le brouhaha victorieux
      tantôt de lourds camions font résonner leur chaînes en roulant
      et tantôt à travers des autobus éléphants bruns et fauves
      ou bien des tramways filent
      parmi les sentinelles des reverbères
      la toison noire de la foule moutonne
      la rumeur monte dans les brumes et la fumée
      ici l'herbe au milieu des pierres
      verdit doucement pour le ciel et pour les hirondelles
      les hommes sont des grands enfants
      et tu es un avion petite abeille
      je demeure ici dans une chambrette petite comme une boîte
      où le soleil verse son seau doré
      le jardinet hésite faut-il sortir dans la rue
      où bien grimper avec la vigne sur le volet
      le vent aime cette solitude s'y assied souvent
      pour chuchoter quelque chose aux interstices parler aux croisées
      chanter
      aux perches branlantes du tournesol
      aux araignées sous les portes à claire voie en bois de chêne
      la nuit penètre le jour
      les matinées les soirées
      alors de côté sur les maisons des lumières
      a part les halos du soleil et de la lune
      la tranquillité

      Przypisy

      [1]

      une ruelle — przekład wiersza Zaułek. [przypis edytorski]

      Close
      Please wait...
      x